L’avenir de la Direction des Sports

Publié le par cgt-services-publics-remois

Alors que lors de la campagne électorale des municipales, la liste du nouveau Reims prônait la réintégration des services de la REMS dans les services municipaux, c’est totalement l’inverse qui nous a été  annoncé par l’Adjointe aux Sports lors d’une réunion en date du 19 octobre. Ce serait les conclusions d’un audit qui a formulé 3 hypothèses, toutes les 3 reposant sur l’externalisation des activités de gestion des équipements.

Curieusement 2 hypothèses n’ont pas été évoquées (sauf par nous) : l’intégration pure et simple aux services municipaux conformément aux engagements électoraux ou encore le maintien en externe (REMS) seulement de la partie « industrielle et commerciale ».

Nous avons immédiatement pointé le fait que cela induisait le transfert dans un organisme extérieur (fut-il une régie autonome) de près de 50 agents des Sports.

Il apparaît que le fait que ces 2 hypothèses, et notamment celle qui a le plus nos faveurs (réintégration), aient été écartées en raison d’un « problème technique » de rémunération des MNS de la REMS qui émargent sur les cours de natation qu’ils prodiguent ! Concernant cela, nous pensons, nous, que compte tenu de l’état de l’apprentissage de la natation, il serait plus opportun de le rendre totalement gratuit.

Une chose est sûre, nous ne laisserons pas faire l’externalisation programmée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

V.V. 29/10/2009 14:34


J'espère vivement que les gardiens de gylnase ne vont pas se laisser faire sans réagir !

La municipalité avait indiqué la main sur le coeur qu'il n'y aurait pas d'externalisation pendant son mandat.

Une fois encore les promessens n'engagent que ceux qui y croient.

Ils auront bien mérité un éventuel retour de bâton de la part des agents !