Les 2 et 12 octobre, toutes et tous dans l’action !

Publié le par cgt-services-publics-remois

  Les journées de grève et de manifestation des 7 et 23 septembre pour la défense des retraites ont été des succès incontestables.

Malgré cela, le Gouvernement continue de refuser à entendre les aspirations et la colère du monde du travail.

Il nous faut donc encore franchir un palier dans la mobilisation.

Les confédérations syndicales ont décidé d’appeler l’ensemble des salariés, des retraités, des chômeurs, des jeunes à deux journées d’action le samedi 2 et le mardi 12 octobre.

 

En amplifiant le rapport de force, nous pouvons mettre en échec le Gouvernement et le Medef sur ce projet rétrograde et injuste.

 

Amplifier le mouvement, c’est possible, cela dépend de chacun d’entre nous !

A nous de convaincre nos camarades de travail, nos amis, notre famille de venir manifester le samedi 2 octobre et de participer ensuite à la journée massive de grève du mardi 12 octobre.

 

Ce n’est pas aux travailleurs de payer pour les retraites, c’est au patronat qui exploite les salariés pour en tirer d’énormes bénéfices.

Les entreprises du CAC 40 ne cessent d’annoncer des profits toujours plus vertigineux.

L’argent est là, dans les caisses du patronat, et c’est cet argent qui doit servir à financer nos retraites.

 

Niant toutes les évidences, SARKOZY a eu le culot de dire que le mouvement de protestation était en train de décélérer et il a osé justifier ce grossier mensonge en indiquant que c’est « parce que les gens étaient en train d’adhérer à cette réforme » !!!

 

Alors si vous ne voulez pas être dans le camp de ceux qui défendent la réforme injuste de ce gouvernement, il faut que vous veniez à la manifestation du 2 octobre.

 

Ensemble, faisons entendre notre voix, le monde du travail a déjà fait reculer le Gouvernement sur les retraites en 95 ou en 2006 sur le CPE.

Nous pouvons encore le faire !

Nous n’avons aucune raison d’accepter une réforme imbécile qui veut faire travailler les salariés plus longtemps alors même que les jeunes n’ont pas de travail et que le patronat met à la porte les salariés de plus de 50 ans dès qu’il en a l’occasion.

 

 

ALORS TOUTES et TOUS A LA MANIFESTATION

DU SAMEDI 2 OCTOBRE

A 14 HEURES - MAISON DES SYNDICATS

BOULEVARD DE LA PAIX

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Coordination CGT Services Publics Rémois 10/10/2010 20:56



Enfin, une BONNE NOUVELLE pour les seniors......
Pour une bonne nouvelle c'est une bonne nouvelle !
Au moment de la réforme des retraites, certains n'ont pas à se faire de soucis !Le groupe LVMH dirigé par Bernard Arnaud, grand ami de notre président, accueille deux petites nouvelles au sein de
son conseil d'administration : - Mme Bernadette Chirac , jeune espoir de la finance française, grande spécialiste du luxe à travers le monde (!), est nommée au conseil d'administration de LVMH. -
Mme Florence Woerth , femme du ministre du budget est nommée au conseil de surveillance de la société Hermès, filiale de LVMH.
Gageons que ces nominations assureront à leurs maris une partie de leur retraite et ne les obligeront pas à travailler plus
Mme Woerth était déjà en charge de la gestion du patrimoine de Liliane Betancourt, 1ère fortune de France !!!
Petit détail : la participation au conseil d'administration d'une entreprise donne droit à des "jetons de présence" venant rémunérer ce pénible travail !!! Ainsi, Mme Chirac recevra 650 000
Euros par an en juste retour de son dévouement à la cause du luxe français et Mme Woerth 400 000 Euros !Calmez-vous ! Tout est en règle, tout est légal. C'est simplement la vie normale de gens
qui "se lèvent tôt" et qui "travaillent plus pour gagner plus"
 Et puis, c'est rassurant de voir que l'on s'occupe de l'emploi des seniors !!!